02/06/2005

Nee t'is nee

Donc, les Hollandais ont dit Nee...

Ils ne manquent pas d’appétit.

 

La lutte mondiale contre le terrorisme engendre des conséquences pour les services de renseignement belges, affirme lundi "De Morgen".

Ils sont mis sous pression par les États-Unis qui leur demande d'enregistrer rapidement des résultats dans la lutte contre l'extrémisme islamiste. Par conséquent, les services belges ont perdu le fil de certains dossiers, utilisent des méthodes illicites et se retrouvent dans un no man's land juridique: une zone grise entre le travail classique de renseignements et la poursuite de faits délictueux. Une grande confusion risque d'apparaître entre les tâches qui incombent aux services de police et aux services de renseignement, indique le rapport annuel du Comité R. (NLE)

Souvenir de l’affaire François ...

Un immense traumatisme composé du complexe de Vichy, de la Pétino-Degaullisation, de fins ridicules de combats riffains, du conflit indochinois, des lamentables hostilités interraciales ayant amené la création du FLN, du rejet systématique - non de l'homme blanc, mais de la France sans cesse défaite par ses querelles intestines, ses combats de chefs, sa non-participation au partage du Monde à Yalta secoue les Français.


08:22 Écrit par Henri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.