06/06/2005

tout recommence...

 

A l'image d'une agora où les citoyens viennent s'exprimer librement, le
Net est devenu un espace où la parole citoyenne "a pu s'exprimer sans passer
par le filtre des médias", constate Nicolas Vanbremeersch, alias Versac,
l'un des animateurs du blog Publius.fr. Partisan déclaré du oui, il estime
que la campagne qui s'est déroulée sur le Réseau était "qualitativement plus
intéressante que ce que l'on a pu voir dans les médias traditionnels".
Etienne Chouard a dû, lui, faire face à une avalanche de mails. Plus de 10
000 en trois mois. Thibaud de La Hosseraye, autre icône du non, en a reçu
plus 2 000 en quinze jours. Symboles d'une cristallisation de la parole
citoyenne autour de leurs sites, "la victoire du non s'est aussi construite
sur le Net", constate Etienne Chouard.

 

>>Villepin-Sarko: tandem improbable, guerre inevitable
[Amnistia.net 03.06.05]
"Chirac a choisi d'organiser la guerre"...  En annonçant la nomination a la tête du gouvernement de Dominique de Villepin - et de Nicolas Sarkozy -, le président de la République a choisi d'enfermer les deux prétendants au trône dans la même cage. Un seul pourra en ressortir vivant...  Le président de la République ne sera pas un arbitre impartial...   En prenant le soin de choisir le ministère de l'intérieur, Nicolas Sarkozy sait qu'il pourra surveiller les services de renseignement et prévenir d'éventuelles manoeuvres. Voire en bâtir à son tour...
http://www.amnistia.net/news/articles/argsal/sarkovillp/sarkovillp_432.htm



06:15 Écrit par Henri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.