23/05/2006

Mis en ligne par Dédé...

Il y a cent ans, une période prometteuse, caractérisée par la libéralisation, le libre-échange et la mobilité internationale des hommes, a été changé en un enfer d'intrigues colonialistes, de guerres nationalistes et de mesures protectionistes qui ont préparé la percée du totalitarisme moderne. La soi-disante première mondialisation finit en catastrophe en 1914, avec des conséquences tragiques. Son fondement idéologique s'était affaibli au cours de décennies de propagande nationaliste et collectiviste, qui après la Grande Guerre a abouti à des mouvements de masse violemment militants et anti-libéraux. Nous connaissons la suite.

19:45 Écrit par Henri | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.